dimanche 18 avril 2010

putain, un mois !

Merci pour tous vos commentaires sur le billet précédent ! bientôt une critique d'Elisabeth Badinter qui déchire sa race.

Je ne sais pas ce qui s'est passé : du taf, du taf, du taf, des vacances dans le Sud, une vie intérieure assez bouillonnante (la nouvelle Star a recommencé), une communion avec la nature en ce printemps (j'ai planté des patates, avec à la main le livre "le potager sans souci" ; s'il en sort quelque chose de mangeable je me fais tatouer le portrait de ma belle mère).

Comme je suis paresseuse, juste des rires knutesques pour essayer de remonter le moral des copinautes qui l'ont perdu ou pour saluer comme il se doit les évènements heureux (bienvenue Elouan). Knut apprécie les visites de producteurs de vin (et les vapeurs d'alcool- vidéo prise au domaine de saint Ser, au pied de la montagne sainte victoire)

video

(à ceux qui s'interrogeraient sur le ton particulièrement guilleret du Sultan, oui, c'était après la dégustation)